Etude du cas Phildar

12 07 2008

I.    Historique de la marque

– Dates clés :
1903 : Mulliez fonde une entreprise type artisanal à Roubaix qui négocie et travaille le fil de      laine
1943 : Création de la société « Les Fils de Louis Mulliez »
1946 : la marque Phildar est déposée. Désormais la collection Phildar est distribuée dans les      magasins spécialisés en fil à tricoter.
1956 – 1980 : L’enseigne se développe en franchise, avec un concept 100% fil à tricoter
1958 : commercialisation de chaussettes et de collants
1970 : Phildar s’exporte dans de nouveaux pays : Canada, Scandinavie…
1989 : La lingerie et la maille font leur apparition dans plusieurs centaines de points de vente
1992 : lancement du concept lingerie
1993 : L’entreprise se spécialise dans la commercialisation et arrête la production.
1994 : Phildar recentre sa stratégie de distribution en retenant trois produits majeurs : les pulls (complément du prêt à porter), le fil à tricoter et la lingerie
1997 : rachat d’un de leur concurrent Pingouin
1999 : lancement de la marque Aquarelle

La marque Phildar – du groupe Mulliez – se lance en franchise à partir de la fin des année 50. L’enseigne se développe rapidement, en installant ses petites unités spécialisées dans la distribution de fil-à-tricoter.
En France, on a dénombré jusqu’à 2000 boutiques, dont beaucoup situées en province ou dans des bourgs de village et de petite taille. La distribution était donc majoritairement centrée sur le fil à tricoter.
Mais, même si de 1956 à 1980, tricoter faisait faire des économies, l’arrivée de chaînes de vêtements accessibles et le travail des femmes ont changé la donne. Aussi, le marché a fortement décliné jusqu’à connaître une période de récession jusqu’en 2004-2005.  C’est pourquoi, Phildar a du revoir son activité pour garder une place sur le marché. Peu à peu, la direction a donc introduit des pièces toutes faites. Aujourd’hui, Phildar est l’un des plus anciens et des plus importants réseaux de franchise en France.
Lire le reste de cette entrée »